Visa pour l'image

Visa pour l'image
"Quand je vois une personne, je la vois en être humain" Zohra Bensemra, photojournaliste.

Nous avons rencontré Zohra Bensemra, la première femme photojournaliste d'Algérie, pendant 1h au Festival Visa pour l'image de Perpignan.

Zohra Bensemra est née le 13 mars 1968 à Alger. Elle travaille pour l'agence de presse Reuters.

Le métier de photojournaliste consiste à photographier des moments touchants comme historiques pour nous faire partager grâce à des agences de presse. Ces agences permettent aux photojournalistes comme Zohra Bensemra de voyager à travers la planète pour son travail.

"Mon seul pouvoir, c'est de prendre une photo"

Cette photojournaliste a été marquée dans son enfance par les conflits et la pauvreté de son pays. Sa motivation est donc de dénoncer et de sensibiliser les gens sur tout ce qu'il se passe dans le monde et que beaucoup de personnes ignorent. Elle travaille en ce moment sur la Birmanie où les bouddhistes chassent les Rohingyas, minorité musulmane.

Son métier est très honorable et il a l'air d'être dur à exercer mais elle le fait avec amour donc elle le fait mieux que d'autres. Sa passion prend le dessus sur la peur.

C'est une femme au grand coeur. A ses yeux, les personnes sont toutes semblables quelle que soit leur origine ou religion. Elle a également un fort caractère car elle nous parle de façon directe et sans pitié pour nous faire comprendre que, sur la terre, il y a des gens qui ont plus besoin d'aide que nous. Elle nous a expliqué la chance qu'on avait d'aller à l'école.

Cette rencontre a été essentielle car elle nous a donné un autre point de vue sur les guerres ou la pauvreté.

Elle nous a fait ouvrir les yeux parce que c'est bien de regarder des photos mais elles ont toujours un sens qu'il faut reconnaître.

La classe de 2PTCB-TU et leur professeure de Français, Mme Chomette.

Les élèves de 2PTCB-TU découvrant l'exposition de Zohra Bensemra "Des vies sur le fil"