LYCEE LOUISE MICHEL et les AMBASSADEURS DE MEMOIRE

Engagés depuis l’an passé dans un parcours de mémoire, dans un projet professionnel et dans une démarche citoyenne, les élèves de 1PTMSEC et de TP TMSEC ainsi que quatre de leurs enseignants, se sont rendus à Paris du jeudi 7 au samedi 9 novembre.

Malgré un départ incertain à cause des intempéries, nous avons pu arriver à temps pour la visite du Mémorial de la Shoah : 2H30 d’explications, de récits et de témoignages bouleversants. Si le Mur de Noms n’est pas accessible, il est en rénovation, le Mur des Justes a attiré l’attention des élèves qui découvraient ainsi que des Audois avaient fait preuve d’humanité et de courage en sauvant des Juifs d’une mort certaine.

Le lendemain, visite du salon professionnel à Villepinte, salon grandiose et rare puisqu’il se déroule tous les deux ans seulement. Les élèves sont revenus, riches de multiples perspectives pour leur avenir et la prise de conscience que le secteur qu’ils ont choisi est amené à se développer et a recruter.

Puis nous avons pu réaliser une escapade au Louvre. Sont-ce les effets du week-end prolongé ? En tous cas, la file d’attente, elle, ne l’était pas ! Nous avons pu bénéficier ainsi d’une visite express mais gratuite, accueillis par la Victoire de Samothrace : l’occasion de déambuler sous le regard rieur de la Joconde et de souffrir avec les naufragés du Radeau de la Méduse.

Un détour par le Centre Beaubourg avant de finir devant le scintillement de la Tour Eiffel pour les photos souvenir.

Le samedi matin était dédié à la visite de l’Assemblée Nationale. Nous avons pu voir ce lieu que les manuels scolaires immortalisent avec Simone VEIL lors de son célèbre discours en faveur de l’IVG, ou encore celui de Robert BADINTER contre la peine de mort : c’était là !! Malheureusement, là aussi que Cécile DUFLOT fut sifflée à cause d’une robe. 577 députés, soit un ensemble représentatif de la société. Que de remarques, de découvertes comme la bibliothèque, les sculptures mais aussi le fonctionnement de cette institution !

Avec mes collègues accompagnateurs, nous tenons à remercier M.  BOISSIERE, Proviseur  du Lycée et le personnel de la Direction ; M. Dimitri CROS, attaché parlementaire du Député M. Alain PEREA pour sa disponibilité et son efficacité ; Mme ANTONELLI, responsable de l’accueil des scolaires au Mémorial de la Shoah. Grâce à vous, des élèves du secteur professionnel ont pu bénéficier dans la capitale de trois jours instructifs, enrichissants, à la fois sur le plan culturel et humain.                                                                                                                            

Laure SERRANO