BTS Maintenance des systèmes option B systèmes Energétiques et Fluidiques en apprentissage

> RECRUTEMENT ET ADMISSION

Titulaire d’un Bac STI2D ou Titulaire d’un Bac S

Titulaire d’un Bac professionnel TMSEC ou TISEC

La formation se fait en apprentissage - 17 semaines par an au lycée sur 2 ans. Admission dès signature d'un contrat d'apprentissage avec une entreprise. Pour plus d'informations : renaud.roux@greta-aude.fr ou http://maforpro.ac-toulouse.fr/nos-f...

> UN METIER

Le BTS MS forme des spécialistes de la maintenance et apporte aux élèves des compétences technologiques, organisationnelles et relationnelles. Les enseignements pluritechnologiques (électrotechnique, mécanique, automatique, hydraulique) rendent l'élève capable de détecter une panne, de diagnostiquer les dysfonctionnements, d'établir le plan de réparation et d'assurer la remise en service de l'installation.

L'option systèmes énergétiques et fluidiques permet de maîtriser le fonctionnement des installations dans les applications variées tels que le chauffage, la climatisation, le froid, le sanitaire et les systèmes des énergies renouvelables (cogénération, pompes à chaleur, etc). Le technicien supérieur MS exerce dans les grandes entreprises de production industrielle ; les PME/PMI de production industrielle ; les entreprises spécialisées de maintenance du secteur industriel : sites de production aéronautique, automobile, navale ; sites de l'industrie chimique, pétrochimique, pharmaceutique, agroalimentaire, sites de production d'énergie électrique.

 

> LE PROFIL

Les métiers de la maintenance requièrent le sens de l’observation, des responsabilités et de l’initiative, le goût du contact et des relations humaines. Méthodologie, adaptabilité et rigueur dans le travail.

Le Technicien Supérieur de Maintenance Industrielle a un savoir-faire issu des domaines fondamentaux : automatismes, électrotechnique, mécanique et sécurité contribuent à l’optimisation de la disponibilité des moyens de production des entreprises.

 

> DOMAINES D’ACTIVITES

Procédures de maintenance :

Corrective : définir et faire respecter les procédures de sécurité, organiser et mettre en oeuvre les opérations de dépannage et de réparation, diagnostiquer et intervenir dans les cas complexes.

Préventive et conditionnelle et préventive systématique : définir et organiser les actions de maintenance, planifier et déclencher des travaux, analyser le bilan des interventions et accroître leur efficacité.

Analyse des coûts de défaillance et de maintenance : proposer différentes actions visant à améliorer la sécurité, la disponibilité, le coût et la performance des équipements. Mettre en oeuvre le programme ainsi défini.

 

> POURSUITE D’ETUDES

Licence professionnelle

École d’ingénieur

Classe préparatoire ATS

Formation complémentaire de maintenance

Fiche formation : http://maforpro.ac-toulouse.fr/nos-f...

Tags: