ULIS

Présentation de l’Unité localisée pour l’inclusion scolaire
du lycée général et professionnel Louise Michel de Narbonne


L’U.L.I.S est un dispositif, ce n’est pas une classe.

Ce dispositif permet la scolarisation au lycée professionnel d’élèves présentant des déficiences, et orientés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées. L’objectif est d’aider ces élèves à préparer un diplôme professionnel.
Il peut s’agir de n’importe quelle formation proposée par le lycée, à condition que le handicap de l’élève soit compatible avec cette filière. Dans le cas des élèves présentant une déficience cognitive, l’objectif envisagé sera un CAP.
Les élèves relevant de l’U.L.I.S sont donc inscrits dans une classe de CAP ou de BAC PRO dans laquelle ils suivent la totalité ou une partie des cours.
Ils ont bien sûr accès à la demi-pension et aux activités proposées entre midi et deux heures comme l’association sportive ou la Maison des Lycéens.
Pour tout cela, ils peuvent bénéficier d’un accompagnement.

Une aide « sur mesure » :
Cette aide est dispensée par Mme ANDRE, enseignante spécialisée-coordinatrice de l’U.L.I.S et deux auxiliaires de vie scolaire.
L’accompagnement de ces élèves prend différentes formes selon les besoins de chaque élève : adaptation à l’établissement, reprise de certaines notions scolaires, cours adaptés dispensés par l’enseignante de l’U.L.I.S (quand le décalage avec le programme de la classe est trop grand dans cette matière), aide à la recherche de stage, cheminement vers plus d’autonomie ou de socialisation….
De même, l’emploi du temps, le type d’évaluation, les modalités de stage peuvent être adaptées en fonction des compétences et des difficultés liées aux déficiences de l’élève.

Un travail d’équipe :
Les adaptations découlent du projet personnalisé de chaque élève qui est défini en collaboration avec l’élève, la famille, les enseignants, le CPE, la proviseure, la conseillère d’orientation, l’enseignant référent, l’assistante sociale, le médecin scolaire et éventuellement les services de soins ou les libéraux qui suivent l’élève. Deux à trois réunions par an permettent de déterminer les adaptations nécessaires à l’intégration de l’élève et de les évaluer.
La coordinatrice de l’U.L.I.S assure le lien avec les équipes pédagogiques de chacune des classes concernées, la famille et les différents autres partenaires.

Un point d’ancrage :
Le dispositif U.L.I.S a pour point d’ancrage une salle dans laquelle ont lieu les heures de suivi et les différentes activités pédagogiques. Elle a aussi pour vocation de permettre aux élèves de l’U.L.I.S, qui en ont besoin, de venir « souffler ».